Rapport des chantiers 2010

Les chantiers de reboisement de l'an 2010 n'ont pas dérogé à la règle. Sur les six (6) chantiers initialement prévus, quatre (4) ont effectivement ont eu lieu et ont vu la participation de soixante-douze (72) Amis de la Nature de Case Togo et de quatre volontaires venus d'Europe. La plupart des participants proviennent des Clubs Environnement des lycées où Case Togo fait la promotion de l'éducation environnementale, et des universités de Lomé et de Kara. Cette forte mobilisation a permis de mettre en terre en tout seize mille cinq cents (16500) plants le long des rivières et sur des espaces dégarnis dans les établissements scolaires.

Chantier 1: Du 14 au 28 juin 2010, dix-huit (18) Ami(e)s ont poursuivi le reboisement des berges de la rivière Ebla entamé en 2007 à Tové-Ahundzo. Deux mille (2000) plants des espèces suivantes ont été plantées : Terminalia superba, Terminalia ivoirensis, Cordia alliodora, Samanea saman, Albizia chevaleri et Khaya grandifolia.

Chantier 2: 1er au 15 juillet 2010, dix-sept (17) Ami(e)s de la Nature de Case Togo, un étudiant et une étudiante venus de France ont mis en terre deux mille cinq cents (2500) plants de fraké et d'acajou sur un espace appartenant au lycée d'Adeta. Ils ont profité de leur présence dans la zone pour planter un millier de plants de teck derrière le bâtiment de l'école primaire publique de Bémé-Toussi. Les volontaires ont aussi entretenu les plants mis en terre en 2008 et 2009 le long des rivières Gbaledze et Akpato.

Chantier 3: 17 au 31 juillet 2010, dix-huit (18) Togolais et deux Français ont reboisé la source Venavito avec des Khaya senegalensis (acajou du Sénégal), des frakés et des framirés au cours du camp chantier d'Atakpamé du 17 au 31 juillet. En tout, 1500 arbres ont été plantés. Deux cents plants d'arbres fruitiers (manguiers, orangers, pamplemoussiers) ont été, en outre, mis en terre sur un terrain près du barrage de Nangbeto à 40 km d'Atakpamé.

Chantier 4: Du 3 au 16 août 2010, trente-deux (32) togolais (un chiffre record pour les chantiers de Case Togo) ont mis en terre 7000 plants de teck sur un terrain communautaire à Lavié. Cet espace doit servir dans les années à venir de lieu de réjouissance pour le village. En marge des reboisements « Plantons des arbres-sauvons nos rivières » proprement dits, la section de l'université de Kara a mis en terre un millier d'arbres fruitiers et des palmiers sur le campus et organiser une opération campus propre.

Le travail s'est bien déroulé en général. Avec les années, l'organisation de ces chantiers de travail sont de mieux en mieux maîtrisées. Tout s'est bien passé dans la convivialité. Les randonnées, les animations en soirée, les chants et danses du terroir togolais se sont déroulés dans une ambiance bon enfant et les volontaires ont prouvé que les termes convivialité et amitié sont des vertus bien partagées au sein du mouvement des Amis de la Nature.

Retour